De couple parental à parent solo

Au commencement, il y a l’amour, celui que l’on pense inébranlable, plus fort que tous les autres. Celui qui durera toute la vie avec la même intensité. Et il y a le désir de faire naître de cet amour la plus belle chose au monde -un enfant. Un petit bout de soi et de l’autre. Une union pour la vie et une famille qui se construit.

Quel que soit le parcours pour avoir un enfant et quelque soit l’histoire de vie, la naissance d’un enfant est toujours perçu comme un cadeau. Un cadeau qui a tout jamais changera le cours de nos vies ! La nature humaine idéalise, fantasme la beauté de ce renouveau. Et parfois, tout ce passe comme prévu et parfois au bout de quelques mois ou quelques années, le couple qui s’est tant aimé, se déchire et se quitte.

Le couple disparaît et laisse place au parent solo

Aucun parent solo n’a imaginé ou rêvé devenir parent solo. Mais voilà, la vie nous mène parfois sur ce chemin.

Les changements vont s’opérer sur le long terme. Il y a de nombreuses phases à vivre avant d’être à nouveau pleinement heureux.

La fin d’un couple sonne une phase de deuil. De deuil de notre amour pour l’autre, de deuil de l’échec de la vie de couple, de la vie de famille. Du deuil de la famille parfaite que l’on a souhaité offrir à son enfant. Chacun vit celui ci comme il le peut, comme il l’entend. C’est parfois un moment idéal pour commencer une thérapie, pour se (re)apprendre, vous aimer vivre seul, pour conscientiser qui l’on est, qui l’on veut devenir et trouver son équilibre.

Parent solo, solitude à la maison !

Etre parent solo, c’est aussi devoir gérer le quotidien seul. Et ce n’est pas une mince à dire. A deux cela s’avère déjà sportif mais seul… Personne à qui passer le relais quand on est épuisé. Personne à qui confier ses doutes, ses peurs, ses questions…

Alors là, le conseil numéro 1, c’est s’entourer et oser demander de l’aide. Vous vous rapprocherez sans doute de votre famille ou de vos amis. Vous verrez que ce sont vos principaux alliés. Il n’y a pas de honte à avouer connaître des difficultés. En vérité, même si tout le monde n’en parle pas, tout le monde s’est parfois trouvé dépassé par la situation.

Confier la chair de votre chair à des personnes de confiance de temps en temps, demander du soutien à votre entourage, a un psy, à une puéricultrice de PMI…

Parent solo, du temps pour soi

Etre parent solo, c’est aussi devoir apprendre à vivre sans son enfant 1 semaine sur 2 ou un week-end tous les 15 jours. Au début, le manque risque d’être quasi insupportable. Nous oublions parfois comment prendre du temps pour soi. C’est presque un gros mot quand nous devenons parent ! Mais être parent solo c’est passé d’un rythme ultra intense où l’on gère tout tout seul, au vide où l’on doit (re)apprendre à vivre pour soi.

Pourquoi alors ne pas considérer ce temps comme un cadeau. Un temps pour vous ressourcer, pour sortir avec vos amis, pour chiller devant Netflix, pour vous faire faire un massage, pour vous promener en forêt et apprécier le silence.

Apprendre à s’aimer, à aimer cette solitude qui nous permet de nous découvrir en profondeur.

Parent solo, augmentation du découvert autorisé ?!

Devenir parent solo, c’est aussi souvent perdre du pouvoir d’achat. Deux logements, double de vêtements, de jouets… Mais un seul salaire pour subvenir à tout.

Prenez rendez vous avec une assistante sociale pour faire le point sur vos nouveaux droits. Et même s’il faut se serrer un peu la ceinture, l’argent ne fait pas le bonheur. Garder en tête que vous serez libre !

Concilier sa vie d’homme ou de femme avec la parentalité

Devenir parent solo, c’est faire un temps l’expérience du célibat. Même si celui ci vous a été imposé, dites vous que c’est une phase qui va vous permettre de vous construire différemment. On parle souvent d’une crise d’adolescence après une rupture. On redécouvre les sorties, les excès, les rencontres… Avec ces points positifs et négatifs ! Profitez, savourez…cela ne durera qu’un temps.

Si vous êtes heureux, votre enfant le sera aussi. Le plus grand challenge finalement c’est de s’aimer soi même pour pouvoir rencontrer (si vous le souhaitez) une personne qui saura combler votre vie.

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu